Leed
1.8.4 dev

Remember me

Raccourcis clavier

  • m mark the selected element as read / unread
  • l mark the previous element as unread
  • s mark the selected element as favorite / not favorite
  • n next element (without opening)
  • v open the selected element URL
  • p previous element (without opening it)
  • espace next element (opening it)
  • k previous element (opening it)
  • o or enter open selected element
  • j change the display mode of the article (title, summary, complete)
  • h show/hide the help panel

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech :

Toute l'information scientifique et les dernières découvertes
See the Unread | oldest first

France: Twitter sommé de détailler sa lutte contre les contenus haineux

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech the 07.06.2021 at 07:05:00 PM - Favorize ||| Read/Unread

PARIS (Reuters) - La justice française a ordonné mardi à Twitter de fournir des informations complètes sur ce que le réseau social américain met en oeuvre pour lutter contre les discours haineux, selon le jugement obtenu par Reuters. Quatre associations françaises, l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), J’accuse, SOS Racisme et SOS Homophobie, avaient assigné l'entreprise en référé en mai 2020 devant le tribunal judiciaire de Paris afin qu'elle réprime davantage les contenus haineux. Twitter doit communiquer dans un délai de deux mois "tout document administratif, contractuel, technique, ou commercial relatif aux moyens matériels et humains mis en oeuvre (.

Fichier média :

(Format JPG, 26.76 ko)

Read/Unread Favorize

Android: Plusieurs États américains poursuivent Google pour abus de pouvoir

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech the 07.08.2021 at 12:22:00 PM - Favorize ||| Read/Unread

par Diane Bartz, Paresh Dave et Karen Freifeld WASHINGTON/OAKLAND (Reuters) - Trente-sept procureurs généraux des États-Unis ont intenté mercredi un procès à Google, filiale d'Alphabet, qu'ils accusent de pratiques anticoncurrentielles avec sa boutique en ligne Play Store destinée aux utilisateurs d'Android. Le géant est accusé d'abus de pouvoir et de tactiques interventionnistes illégales afin de conforter son monopole sur les contenus et applications téléchargeables pour les smartphones et tablettes Android. Les allégations découlent d'une enquête qui a débuté en septembre 2019 et qui implique presque tous les États américains.

Fichier média :

(Format JPG, 101 ko)

Read/Unread Favorize

Les autorités chinoises accentuent la pression sur Didi

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech the 07.09.2021 at 05:56:00 PM - Favorize ||| Read/Unread

PEKIN (Reuters) - L'Administration chinoise du cyberespace (CAC) a annoncé vendredi qu'elle allait retirer des boutiques d'applications pour smartphones 25 applications mobiles exploitées par le groupe Didi Global, accentuant la pression sur le géant chinois des VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur). D'après les autorités locales, les applications visées utilisent des données collectées illégalement par Didi et incluent celles de son service de livraison, son appareil photo et ses services financiers. L'autorité de régulation du cyberespace a ordonné la semaine dernière le retrait du logiciel de VTC des magasins d'applications, seulement quelques jours après la levée par le Uber chinois de 4,4 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) lors de son introduction en Bourse à Wall Street.

Fichier média :

(Format JPG, 106.61 ko)

Read/Unread Favorize

"Nous voulions comprendre les mécanismes de la désinformation"

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech the 07.10.2021 at 12:00:00 PM - Favorize ||| Read/Unread

Membre du Conseil national du numérique, Rahaf Harfoush est coauteur d'un rapport sur la circulation de la désinformation sur Internet. L'objectif de ce travail : restituer la dimension humaine du phénomène, trop souvent occultée. Explications.

Fichier média :

(Format JPG, 147.28 ko)

Read/Unread Favorize

Pékin accentue encore la pression sur les plates-formes chinoises

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech the 07.10.2021 at 12:30:00 PM - Favorize ||| Read/Unread

PEKIN (Reuters) - L'Administration chinoise du cyberespace (CAC) a annoncé samedi que les plates-formes avec plus d'un million d'utilisateurs devraient se soumettre à des contrôles de sécurité avant toute cotation à l'étranger, un nouveau chapitre de la mainmise de Pékin sur les géants nationaux de la tech. L'autorité de régulation précise sur son site internet que ces inspections porteront sur les risques de compromission, de contrôle ou manipulation de données par des gouvernements étrangers. Les entreprises concernées devront également soumettre aux autorités tout projet d'introduction en Bourse.

Fichier média :

(Format JPG, 152.72 ko)

Read/Unread Favorize