Leed
1.8.3 stable

Remember me

Raccourcis clavier

  • m mark the selected element as read / unread
  • l mark the previous element as unread
  • s mark the selected element as favorite / not favorite
  • n next element (without opening)
  • v open the selected element URL
  • p previous element (without opening it)
  • espace next element (opening it)
  • k previous element (opening it)
  • o or enter open selected element
  • j change the display mode of the article (title, summary, complete)
  • h show/hide the help panel

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech :

Toute l'information scientifique et les dernières découvertes
See the Unread | oldest first

Neuralink : Elon Musk prêt à brancher un cerveau sur un ordinateur

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech 8 h and 1 min ago - Favorize ||| Read/Unread

La start-up Neuralink, qui développe une interface reliant le cerveau aux ordinateurs, devrait réaliser ses premiers tests sur des individus dès 2020, a annoncé son patron Elon Musk.

Fichier média :

(Format JPG, 27.67 ko)

Read/Unread Favorize

Le Libra de Facebook ne peut pas être lancé dans les conditions actuelles, annonce Le Maire

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech 10 h and 45 min ago - Favorize ||| Read/Unread

Chantilly (Oise) (Reuters) - Le projet de "cryptomonnaie stable" Libra tel qu'il a été présenté par Facebook ne peut pas voir le jour en l'état, a déclaré mercredi le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire. "Aujourd'hui je le dis très clairement, les conditions ne sont pas réunies pour que cette monnaie Libra telle qu'elle a été proposée par Facebook puisse être en fonction", a-t-il dit à la presse à quelques minutes du début de la réunion du G7 Finances qu'il accueille à Chantilly (Oise). Ce sujet est au programme des discussions des ministres des Finances et des banquiers centraux des sept pays les plus riches de la planète, qui doivent réfléchir "soit à un encadrement soit à une régulation" fixant les conditions indispensables à la mise en place de cet "instrument d'échange", a expliqué le ministre.

Fichier média :

(Format JPG, 130.57 ko)

Read/Unread Favorize

Le G7 Finances met des bâtons dans les roues du Libra de Facebook

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech 17 h and 36 min ago - Favorize ||| Read/Unread

CHANTILLY, Oise (Reuters) - Facebook ne peut mettre en oeuvre son projet de "cryptomonnaie stable" Libra dans les conditions actuelles, a prévenu mercredi le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire à l'ouverture d'un G7 Finances largement consacré aux défis posés par l'économie numérique. Depuis la présentation de cette initiative du groupe de Mark Zuckerberg mi-juin, régulateurs, banquiers centraux et gouvernements à travers le monde ont tour à tour fait part de leurs réserves, évoquant notamment les risques en matière de lutte contre le blanchiment, de protection des données ou de sécurité des transactions. Mais les responsables politiques craignent également de voir des géants du numérique disposant d'une capitalisation parfois supérieure à la richesse de certains pays empiéter sur les prérogatives des Etats, une inquiétude qui s'est accentuée depuis la présentation du projet Libra.

Fichier média :

(Format JPG, 102.28 ko)

Read/Unread Favorize

Le Congrès auditionne les Gafa en matière de concurrence

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech 17 h and 46 min ago - Favorize ||| Read/Unread

WASHINGTON (Reuters) - Des dirigeants d'Amazon, Apple, Facebook et Google ont été interrogés mardi par une commission de la Chambre américaine des représentants sur des accusations de pratiques anticoncurrentielles. La sous-commission chargée de l'antitrust au sein de la commission des Affaires judiciaires de la Chambre des représentants, qui n'a pas autorité à sanctionner des compagnies, a profité de l'audition pour exprimer son mécontentement à l'égard de certaines pratiques des géants du numérique. Le président démocrate du panel, David Cicilline, a pressé un représentant d'Amazon de répondre aux accusations selon lesquelles le site utilise des données qu'il recueille sur les vendeurs indépendants de sa plate-forme pour développer et vendre lui-même certains produits, entrant ainsi en concurrence avec lesdits vendeurs.

Fichier média :

(Format JPG, 78.19 ko)

Read/Unread Favorize

Le projet Libra de Facebook reçoit un accueil glacial au Sénat

Sciences et Avenir en temps réel : High-tech the 07.16.2019 at 10:14:00 PM - Favorize ||| Read/Unread

par Pete Schroeder et Katie Paul WASHINGTON (Reuters) - Facebook "délire" s'il croit que les gens vont lui confier leur argent, a déclaré mardi un sénateur américain lors d'une audition très critique d'un des responsables du réseau social sur le projet de monnaie virtuelle Libra. Facebook a dévoilé le 18 juin cette cryptomonnaie qui doit lui permettre de s'imposer dans les paiements, les services financiers et le commerce en ligne dans le monde entier à partir des utilisateurs de ses différents réseaux sociaux. Cette monnaie virtuelle, non adossée à des Etats ou à des banques centrales, sera gérée par une association composée d'entreprises, d'organisations à but non lucratif et d'institutions universitaires.

Fichier média :

(Format JPG, 86.88 ko)

Read/Unread Favorize